Une initiative du Conseil de l’Europe
Le Conseil de l’Europe a proclamé l’année 2005 «Année européenne de la citoyenneté par l’éducation». En prolongement d’une démarche engagée depuis 1997, ses 47 Etats membres ont décidé de souligner ensemble le rôle décisif que joue l’école pour apprendre et vivre la démocratie...

En France : les acteurs de l'éducation mobilisés
Pays d'origine des droits de l’homme, la France s’impliquera activement dans cette «Année européenne de la citoyenneté par l’éducation». Coordonnée par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, cette année 2005 sera abordée sous trois registres :

  • une orientation pour demain : pièce maîtresse d’une citoyenneté fondée sur les principes républicains de responsabilité et de laïcité, l’école est le vecteur décisif de la formation et de la socialisation des nouvelles générations.Comme le réaffirme la récente loi d'orientation pour l'avenir de l'école, elle a pour double mission de transmettre des savoirs et d'apprendre à vivre ensemble.
  • un dispositif de référence : faire acquérir aux jeunes des «compétences démocratiques» nourries de connaissances, valeurs et comportements, constitue un objectif éducatif permanent. Ce dispositif s’enrichit : cette année, par exemple, il innove avec le développement de «Parcours civiques».
  • un engagement élargi aux partenaires de l’école, notamment en partenariat avec Jeunesse au plein air et l’association Civisme et démocratie - CIDEM, réseau d’associations pour le civisme et la démocratie.

Directeur de la publication :
Alain Bergounioux, Inspecteur général MENESR